Christophe Barbier: « Le gouvernement va devoir arbitrer entre l’économique et le sanitaire… Pour sauver quelques vies de personnes très âgées, on va mettre au chômage des milliers de gens ? […] La vie n’a pas de prix mais elle a un coût ! »

Inutile de commenter !

Même pas chercher video originale sur le site de BFMTV

Christophe Barbier: « Le gouvernement va devoir arbitrer entre l’économique et le sanitaire… Pour sauver quelques vies de personnes très âgées, on va mettre au chômage des milliers de gens ? […] La vie n’a pas de prix mais elle a un coût ! »

http://www.businessbourse.com/2020/04/17/christophe-barbier-pour-sauver-quelques-vies-de-personnes-tres-agees-on-va-mettre-au-chomage-des-milliers-de-gens/

Le virus de l’écologie politique en marche !

Pas trop le temps, mais il me semble étrange que l’écologie politique « officielle » s’appuye sur un virus pour définir un projet politique. A moins qu’il ne s’agisse simplement de le reformuler avec pour proposition géniale et inédite un Grenelle …
L’histoire de l’écologie politique balbutie malgré la poussée électorale et citoyenne.
En lisant le document, s’apercevoir qu’il s agit d une « Motion adoptée par le Conseil fédéral d’Europe écologie Les Verts le 4 avril 2020 « .
Bien entendu, le document est bourré de bonnes idées intentions plutôt sympathiques mais cette course à l’unité nationale autour d un Grenelle n’est pas sans rappeler des réussites d’antan non suivis d’effets concrets ou prou dans la réalité !
L’urgence sociale économique, écologique et culturelle qui se profile, mérite mieux.