“Il y a des primes pour ceux qui tuent le plus”

 

 

 »

Même s’il n’a pas voulu divulguer son nom de famille, il a décidé de témoigner à visage découvert sur les conditions de travail sur la chaîne d’abattage : « La barbarie, l’égorgement, le réveil d’animaux sur les chaines de dépeçage, ce n’est pas normal. »

Son intervention terminée devant la centaine de manifestants venus pour l’occasion, Chris a les larmes aux yeux : « J’ai vu des animaux le cou tranché, vomir par la gorge. Ce sont des choses que l’on n’oublie pas. Compte tenu de mes valeurs, je ne pouvais pas continuer à travailler. »

 »

Chris reproche également à son ancien entreprise une course constante à la rentabilité. Selon l’ex-employé, un quota de veaux abattu est exigé par la direction. Les employés doivent abattre 90 à 120 veaux par heure « Dans les cas d’extrême cadence ça peut monter jusqu’à 140. » affirme le père de famille. « Des primes de rentabilité sont distribués aux employés qui tuent le plus, qui dépècent le plus et qui mettent en barquette le plus vite. »

 »

en fin d article !!

 »

Vendredi 28 février, le ministère de l’Agriculture a demandé la suspension de l’abattoir, dix jours après la diffusion de la vidéo choc et après une inspection de l’abattoir à Boulazac.
Dans un communiqué publié ce samedi, la filière viande demande la réouverture de l’abattoir dès mardi prochain.

 »

cropped-elephant-tete-rouge120

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/il-y-a-des-primes-pour-ceux-qui-tuent-le-plus-chris-un-ancien-employe-de-l-abattoir-sobeval-temoigne-1582993646?fbclid=IwAR03Fl9JNVqFkV35W-LLVDGym24RSNtIwk5nR7xBDQORXZrcG1epcYFPs4s

Samedi je vais chez le coiffeur…

Samedi, je vais chez le coiffeur : histoire d’avoir les idées claires.
Pas vous ?
De la dérision devant la gravité de certains échévelés

« 

Donald Trump ouvre un nouveau front contre l’UE

Les Etats-Unis n’ont pas entendu «la voix de la sagesse» ni vu «la main tendue» de Bruxelles, qui a souhaité trouver un accord à l’amiable par rapport aux sanctions autorisées par l’OMC sur les produits européens importés. Les relations transatlantiques se portent très mal, selon un spécialiste du commerce international

 »

in

 

https://www.letemps.ch/culture/donald-trump-ouvre-un-nouveau-front-contre-lue?utm_source=Newsletters&utm_campaign=2bd6e72b15-newsletter_briefing&utm_medium=email&utm_term=0_56c41a402e-2bd6e72b15-110172193