Christophe Castaner va t il relever de défi de Camilla Jordana chanteuse actrice sur la violence de certains policiers

Camélia Jordana dans ONPC: Castaner « condamne sans réserve » ses « mensonges »

« Pour Christophe Castaner, le réquisitoire de la chanteuse contre la police était « mensonger » et alimente la haine comme la violence. »

Photo de Pixabay sur Pexels.com

« J’ai trouvé ces images choquantes »

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/police/violences-policieres/intervention-des-forces-de-l-ordre-lors-d-une-marche-feministe-hier-soir-a-paris-j-ai-trouve-ces-images-choquantes-reagit-marlene-schiappa_3857643.html

extrait

La secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa dans le studio de franceinfo, le 2 mai 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)avatarfranceinfoRadio France

Mis à jour le 08/03/2020 | 18:08
publié le 08/03/2020 | 18:08PartagerTwitterEnvoyer LA NEWSLETTER ACTUNous la préparons pour vous chaque matin France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters. Pour exercer vos droits, contactez-nous. Pour en savoir plus, cliquez ici. il y a 4 minutes DIRECT. Coronavirus : le cours du pétrole s’effondre face à l’épidémie

Marlène Schiappa monte au front sur la thématique des violences policières, après les heurts de samedi 7 mars au soir. « Nous avons vu ces vidéos sur les réseaux sociaux où des femmes sont bousculées et certaines molestées par des gendarmes », s’indigne la secrétaire d’État. A l’occasion de la Journée internationale pour les droits des femmes, Marlène Schiappa estime par ailleurs que « rien n’est acquis » pour les femmes et qu' »il suffira d’une crise religieuse, sociale pour remettre en cause » leurs « droits ».

franceinfo : En savez-vous plus sur ces scènes de violences, hier soir, à Paris ?

Marlène Schiappa : Nous avons vu ces vidéos sur les réseaux sociaux où des femmes sont bousculées et certaines molestées par des gendarmes. J’ai trouvé ces images choquantes mais je souhaite avoir le contexte, en savoir plus.

Le ministre de l’Intérieur lui-même a fait savoir qu’il avait demandé un rapport afin de faire la lumière sur ce qui s’est passé en marge de cette marche féministe.assure Marlène Schiappaà franceinfo

Je voudrais rappeler qu’à mes yeux, le lien de confiance entre les femmes et les forces de l’ordre est primordial. C’est tout le travail qu’on mène depuis près de trois ans maintenant avec Christophe Castaner, faire en sorte que les policiers et les gendarmes soient mieux formés, accueillent mieux les femmes lorsqu’elles viennent déposer plainte. Chaque jour il y a plus de 200 cas de violences sexistes et sexuelles qui sont traités par les policiers et les gendarmes qui font dans leur grande majorité un travail important, donc je crois que c’est important de le rappeler et moi je m’attache à faire en sorte que ce lien de confiance puisse perdurer.

“Il y a des primes pour ceux qui tuent le plus”

 

 

 »

Même s’il n’a pas voulu divulguer son nom de famille, il a décidé de témoigner à visage découvert sur les conditions de travail sur la chaîne d’abattage : « La barbarie, l’égorgement, le réveil d’animaux sur les chaines de dépeçage, ce n’est pas normal. »

Son intervention terminée devant la centaine de manifestants venus pour l’occasion, Chris a les larmes aux yeux : « J’ai vu des animaux le cou tranché, vomir par la gorge. Ce sont des choses que l’on n’oublie pas. Compte tenu de mes valeurs, je ne pouvais pas continuer à travailler. »

 »

Chris reproche également à son ancien entreprise une course constante à la rentabilité. Selon l’ex-employé, un quota de veaux abattu est exigé par la direction. Les employés doivent abattre 90 à 120 veaux par heure « Dans les cas d’extrême cadence ça peut monter jusqu’à 140. » affirme le père de famille. « Des primes de rentabilité sont distribués aux employés qui tuent le plus, qui dépècent le plus et qui mettent en barquette le plus vite. »

 »

en fin d article !!

 »

Vendredi 28 février, le ministère de l’Agriculture a demandé la suspension de l’abattoir, dix jours après la diffusion de la vidéo choc et après une inspection de l’abattoir à Boulazac.
Dans un communiqué publié ce samedi, la filière viande demande la réouverture de l’abattoir dès mardi prochain.

 »

cropped-elephant-tete-rouge120

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/il-y-a-des-primes-pour-ceux-qui-tuent-le-plus-chris-un-ancien-employe-de-l-abattoir-sobeval-temoigne-1582993646?fbclid=IwAR03Fl9JNVqFkV35W-LLVDGym24RSNtIwk5nR7xBDQORXZrcG1epcYFPs4s